S’il y a bien un lieu qu’il faut visiter à Narbonne, c’est bien l’Abbaye de Fontfroide.

Situé au sud-ouest de la ville, c’est dans un vallon rocailleux des Corbières que se cache ce somptueux ensemble cistercien, en fond de vallée. L’abbaye est nichée au cœur d’un paysage typiquement méditerranéen où dominent le cyprès, le pin et le buis.

D’un point de vue historique, l’abbaye fut fondée en 1093, par des moines bénédictins.

Le vicomte de Narbonne autorise la communauté de moines à se constituer sur ses terres de Fontfroide. C’est parce qu’elle est située près d’une source d’eau fraîche (fons frigida) qu’elle doit son nom.

En 1901, après le départ des derniers moines, un couple rachète Fontfroide afin de le restaurer et de l’embellir. À l’intérieur, les jardins en terrasses implantés sur les collines sont ouverts à la visite. Ils sont labellisés Jardins Remarquables et refuge LPO.

Étant considérée comme un lieu unique dans l’Aude, il est impératif de découvrir ce chef d’œuvre architectural, et ce, quelque soit la saison. Les visiteurs sont toujours émerveillés. Malgré les nombre imposant de personnes qui s’y rendent, un sentiment de grande quiétude vous envahit à chaque pas que vous y faites.

Les visites guidées sont de bonne qualité. La roseraie et les jardins en terrasse valent le détour tout autant que l’Abbaye en elle-même. On peut préciser une chose : pour ceux que la visite guidée décourage, l’abbaye propose une expérience de visite sur tablette pour tous.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :