Celui qui a déjà visité Gruissan n’a pas pu passer à coté des Salins de l’île Saint-Martin. Et pour cause, c’est l’un des lieux les plus prisés des touristes.

1910 est une date importante, car c’est là que furent créés les salins. Depuis sa création, la récolte du sel s’effectue en septembre. Soixante ans après sa création, ce sont une quarantaine de familles qui vivent de cette récolte. Cependant, la société d’exploitation des salins a stoppé son activité en 2005. En 2008, la mairie de Gruissan décide néanmoins d’exploiter à nouveau les salins avec l’installation d’un écomusée, l’affinage d’huîtres, un bassin pour les pêcheurs mais aussi un point de ventes de produits locaux.

Au niveau des chiffres, les salins, ce sont 400 ha, dont 15 sont exploitables. En 2008, 15.000 tonnes de sel ont été récoltées.

Mais comment est créé ce sel ?

La production est avant tout issue d’un étonnant mariage entre ciel et mer. En effet, c’est surtout en été que tout se joue. La chaleur assèche l’eau de mer, permettant la transformation de l’eau en cristaux de sel. Une fois ramassé, et entassé comme des dunes, le sel est séché grâce au vent de nord-ouest.

La couleur rose des salins provient d’une micro-algue, seul micro-organisme capable de survivre dans de telles circonstances.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :